Qu'est ce que le purin de consoude* ?

 

Utilisable en agriculture biologique conformément au règlement CE 834/2007

Le purin de consoude* est issu de la macération de feuilles séchées de consoude. Cette préparation 100% d’origine naturelle est utilisable sur de nombreuses cultures d’intérêts, des cultures fruitières aux cultures potagères en passant par les cultures florales et les arbres et arbustes d’ornements.

Sous forme liquide et une fois diluée, le purin de consoude* s’utilise en pulvérisation foliaire ou en arrosage.

Usage : Purin de consoude* (Symphytum officinalis).

Période d’emploi : Période optimum de mars à octobre

Dose d’emploi : Méthode d’application de 5 litres / 100 litres d'eau / hectare.

* Vente étranger - Hors France uniquement

La consoude - Plante utile

La consoude est une plante herbacée vivace de la famille des Boraginacée. C’est une plante qui se développe en bord de lisière, fossés. Elle préfère  les sols riches en azote. Il existe une vingtaine de variété en France. On utilisera de préférence la consoude officinale (Symphytum officinalis)

Elle atteint une hauteur de 30 à 90 cm avec un système racinaire très développée. Les feuilles sont velues et épaisses avec un aspect rugueux au toucher. Les fleurs de couleur roses à blanches émergent à l’extrémité de la tige. Elles sont très mellifères.

La consoude, depuis des décennies est connue  comme plante médicinale. Elle a été utilisée comme plante fourragère car elle produit une grande quantité de protéine et ses propriétés cicatrisantes et autres vertus médicinales  ne sont plus à démontrée.

Elle  contient principalement de l’allantoïne, des phénols, des alcaloïdes pyrolizidiniques, acide rosmarinique, ainsi que bien d’autres  alcaloïdes comme l’echimidine le plus dangereux des alcaloïdes c’est pour cela que l’utilisation de la consoude officinale est recommandée puisque celui-ci ne s’y trouve pas de façon significatif et des tanins pour ne citer que quelques principes actif de la consoude. Elles possèdent également de la potasse, calcium, phosphore et de nombreux oligoéléments recherchés en agriculture.

Revenons sur l’allantoïne, principe actif principale de la consoude, c’est une molécule aux fonctions hormonales qui confèrent à la consoude des propriétés d’accélérateur de la multiplication cellulaire. La consoude est un inhibiteur bactérien ralentissant la croissance des bactéries  permettant la désinfection de plaies.

La consoude stimule la flore microbienne du sol et de la végétation .elle est un très bon fertilisant. Elle favorise la germination et la montée des fleurs et des fruits. Elle favorise le bouturage des plants par trempage.

CONSOUDE