La Lécithine de soja SPNAGROBIO :

Numéro CAS : 8002-43-5

(Substance de base numéro : 2342, conforme au règlement (Européen : 2015/1116,  et No 540/2011)

Garantie sans OGM (norme  F60 IP)

Conditionnée aussi en France par SPNAGROBIO

Exemple : seau de 3L ,  pour un coût très rentable de 5 à 7 HECTARES !!!

Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

La lécithine est à la base un lipide phosphoré complexe :

La dénomination lécithine est apparue au milieu du XIXe siècle

Théodore Gobley, chimiste et pharmacien Français, décide de définir sous ce terme dont l’origine vient du mot grec lekithos, qui désigne le jaune d'œuf, dont il avait initialement extrait une substance phosphorée (1847).

Par la suite Monsieur Gobley prouve la présence de lécithine  également dans les substances graisseuses, telle la laitance des poissons, la bile et le sang des veines, les tissus cérébraux de divers animaux et enfin de l'homme. Il aboutit à l'issue de près de trente années de travaux à une compréhension complète de sa structure chimique, qui devint le premier élément d'une vaste classe nouvelle de composés.

De nos jours la phosphatidylcholine, plus connue sous le nom de « lécithine », est un lipide de la classe des phosphoglycérides. La définition exacte de la lécithine peut dépendre du contexte. Au sens le plus strict, la lécithine désigne uniquement les phosphatidylcholines. , c'est-à-dire des lipides dont la molécule est composée d'un résidu de choline, d'un phosphate, d'un résidu de glycérol et de deux résidus d'acides gras.

Il est donc plus juste de parler des lécithines, car il ne s'agit pas d'un seul composé, mais d'un groupe de composés dont la composition en résidus d'acides gras est très variable.

Le terme de « lécithine » est aussi utilisé par extension pour désigner l'ensemble des phospholipides extraits du vivant (ex : le soja), tant qu’ils sont majoritairement constitués de phosphatidylcholine.

Ils sont utilisés en grande quantité par l'industrie agroalimentaire comme émulsifiants.

Utilisation et application de la lécithine de soja :

Utilisé en substance de base comme nous vous le proposons comme antifongique.

L’étude des chaînes trophiques du milieu agricole et de son environnement, par type d’organismes (végétaux, micro organismes, animaux, insectes...) mais surtout les liens entre ces chaînes est primordiale pour comprendre la dynamique de l’écosystème agricole et naturel, et on observe ces utilisations par nos confrères du monde:

Communément utilisé dans le monde de pour les applications ci-dessous :

Pour les substances de croissance, les bouilles, et herbicides.

La lécithine est donc utilisée ailleurs dans le monde comme :

Anti-dérive et Mouillant :

L’ensemble des gouttelettes s’étale mieux sur les surfaces cyblées.

Rétenteur :

Sur le calibrage de vos buses, vos gouttelettes sont clairement plus homogènes,, comme si elles étaient calibrées.

la dispersion dans l’environnement est fortement  minorée , la sortie de pulvérisation bien plus qualitative

Pénétrant :

Additionné a vos bouillies, la diffusion la migration et la pénétration des matières actives et fortement favorisé.

Comptabilisant

Elle améliore la compatibilité et la stabilité ( homogénéité de al bouillie) et l’effet acidifiant stabilise la substance active.

Dose d’utilisation pour ces applications hors communauté Européenne sont:

Usage anti dérive : 0,3%

Régulateur en arboriculture : 0,130%

Epamprage chimique : 0 ,3%  

(Adjuvant reconnu dans le cadre des bonnes pratiques agricoles)

Les bienfaits de la lécithine de soja pour les plantes et cultures :

La communauté Européenne accorde l'utilisation comme fongicide.

Application CE de la lécithine de soja :

( En moyenne une pulvérisation tous les 5 jours en antifongique), si vous souhaitez tout savoir :

Consultez nous : ici ( réponse très rapide), ou par téléphone :02 40 09 59 22