Ces lépidoptères de la famille des noctuidés sont des ravageurs importants qui s'attaquent à l'ensemble des plantes cultivées annuelles ou pérennes.

Ils existent deux catégories de noctuelles selon leur comportement :

  • Noctuelles terricoles (ou vers gris) : Les jeunes larves des formes terricoles rongent les feuilles et s'attaquent rapidement au collet des plantes et les dégâts sont observés sur des cultures de pommes de terre, salade, betterave, céréales, vigne... Les chenilles s'alimentent et se dissimulent dans le sol, la nuit. Elles ont la capacité de se déplacer sur de longues distances et deviennent un fléau très important sur un grand nombre de cultures maraîchères, grandes cultures...
  • Noctuelles défoliatrices : Ce sont également les larves qui occasionnent le plus de dégâts en s'attaquant au lime de la plante. On observe de nombreuses perforations plus ou moins régulières et certaines larves peuvent aussi s'attaquer aux fruits (plantes légumières et florales). En règle générale, les pontes se font sur les végétaux à partir du mois de juin et en fonction du nombre de génération, les larves seront actives jusqu'au mois de septembre. Certaines noctuelles (Manestra brassicae) hiverne sur place dans le sol et d'autres émigrent vers des régions méditerranéennes pour passer l'hiver.

Les noctuelles défoliatrices et terricoles sont capables, lorsque les conditions climatiques leurs sont favorables, de pululler et de provoquer de très sérieux dégâts.

Les chenilles sont résistantes aux différents insecticides de synthèse, il est donc préférable et conseillé de traiter au stade larvaire pour avoir des chances supplémentaires de stopper l'invasion.

Notre équipe est formée aux usages de votre profession afin d'appréhender vos besoins et vos interrogations sur la passion que nous partageons. Nous pouvons vous établir un protocole ainsi qu'un plan dédié à vos problématiques terrain, pour cela, vous pouvez nous contacter par téléphone (02.40.09.59.22) ou remplir notre formulaire de contact.