Les septorioses sont des maladies cryptogamiques que l'on peut retrouver sur les cultures maraîchères (salade, carotte, tomate, céléri...), fruitières (framboisier, poirier,,,), ornementales (azalée, hortensia, rosier...), grandes cultures (pois, blé, avoine...) et les plus répandues sur la culture du blé.

Les caractéristiques de la maladie se présentent par diverses nécroses et tâches brunes ou blanches de quelques millimètres, les feuilles se chloroses autour de cette attaque et déperissent. Les plantes attaquées pourrissent prématurément. La maladie prolifère par temps pluvieux et peut mettre à mal, en quelques jours, la culture. Elle s'attaque également à l'épi, occasionnant ainsi une perte de grains.

Les principales sources de développement de la septoriose se trouvent dans les résidus de plantes au sol et se conserve sous forme de mycélium pendant plusieurs années. A l'automne et au printemps, l'alternance des pluies et des températures provoquent la dispersion des spores, contaminant la culture.

SEPTORIOSE DU BLÉ : La septoriose du blé est dûe au champignon Zymoseptoria tritici et Zymoseptoria nodorum. Depuis quelques années, la septoriose est devenue la maladie la plus importante sur la culture du blé, entraînant des pertes de rendement importantes.

L'adaptation de cette maladie aux différents fongicides de synthèse, porte à une réflexion nouvelle sur l'approche de solutions naturelles.

Notre équipe est formée aux usages de votre profession afin d'appréhender vos besoins et vos interrogations sur la passion que nous partageons. Nous pouvons vous établir un protocole ainsi qu'un plan dédié à vos problématiques terrain, pour cela, vous pouvez nous contacter par téléphone (02.40.09.59.22) ou remplir notre formulaire de contact.