L'oïdium du rosier ou "blanc du rosier", est une maladie cryptogamique, causée par le champignon Sphaerotheca pannosa.

Il se manifeste par l'apparition de tâches poudreuses blanches sur les feuilles, boutons floraux et tiges. Le développement de la maladie est rapide, avec une recrudescence des symptômes lors de conditions climatique chauds (20°C à 35°C) et humides. La période la plus critique se situe entre le mois d'avril et le mois d'octobre. Le mycélium persiste tout l'hiver à la surface des rameaux, à la base des épines et au niveau des bourgeons.

L'oïdium provoque un développement partiel des feuilles et un affaiblissement du rosier.

Notre équipe de professionnels est formée aux usages de votre métier afin d'appréhender vos besoins et vos interrogations. Nous pouvons vous établir un protocole ainsi qu'un plan dédié à vos problématiques terrain, pour cela, vous pouvez nous contacter par téléphone (02.40.09.59.22) ou remplir notre formulaire de contact.